Le Blog des Cohab's par COLIBREE Intergeneration
Revenir au site

 

Être une femme entrepreneuse en 2021

interviews avec des femmes influentes qui nous ont inspiré

· Présentation,Actualités

Mélanie SLUFCIK, directrice de COLIBREE Intergeneration, la première plateforme 100% digitale dédiée à la cohabitation intergénérationnelle, a décidé d'interviewer son réseau influent de femmes entrepreneuses.

Elle a alors interrogé 5 femmes entrepreneuses qu'elle a rencontré lorsqu'elle s'est lancée dans l'entrepeneuriat et qu'elle suit régulièrement.

POURQUOI ?

"Je suis convaincue que le partage entre entrepreneurs et entrepreneuses est une des clés de la réussite. On peut aller très vite seule mais, ENSEMBLE, on va plus loin et on grandit deux fois plus. Je suis une femme engagée pour construire un demain plus respecteux, plus solidaire et je suis pour la mixité collective qui nous rend plus fort".

femmes entrepreneuses 2021 journée de la femme colibree intergeneration interview

Être une femme, est-ce un frein dans votre carrière et vos ambitions de développement ou est-ce une force ?

Nelly Meunier, co-fondatrice de SUNDAY déclare : "Personnellement, je suis moi-même, je n'ai jamais ressenti de sentiment d'infériorité, je n'ai aucun complexe à ce sujet là car mes ambitions sont tellement grandes que ma seule limite c'est moi, c'est pas les autres. Femme, Homme pour moi c'est pas un sujet l'entreprise fonctionne par la connexion des personnes ayant la volonté de concentrer leur savoir-faire ensemble pour construire des projets audacieux. On a besoin de tout le monde, chacun apporte une pierre à l'édifice à sa manière."

Lauren Dannay, CEO de la startup WHOOMIES déclare que "La parole des femmes n'a jamais été aussi écoutée qu'à notre époque. En ce qui me concerne, je me sens pleinement épanouie et alignée aussi grâce aux hommes qui m'ont aidée à construire mon projet et poussée à faire évoluer mes ambitions au cours de mes différentes expériences. Whoomies n'existerait pas sans mon associé Alex et l'équipe formidable que nous avons avec nous aujourd'hui. Etre une femme, entrepreneure et qui plus est dans le milieu tech où les femmes sont encore peu nombreuses, est incontestablement une réelle force pour pouvoir démultiplier la portée de notre message dans la sphère publique par exemple." Carole Rennuci, présidente et directrice de PODCASTERS MEDIA estime qu'en 2021, être une femme entrepreneuse est une force : "C'est une force dans le sens où il est impératif pour chacune de devoir se positionner d'emblée très haut, de façon différenciante et forcément avantageuse." Cette notion de visibilité de la gente féminine est reprise également par Marie Eloy, présidente de BOUGE TA BOITE : "Nous les femmes manquons cruellement d'exemples auxquels nous identifier. Il est important de se rendre visible et de rendre visibles nos actions pour que l'égalité réelle soit une évidence".

Nicole Tonnelle conclue : "être une femme c'est une force plutôt qu'un frein et il faut se battre pour y arriver".

En tant que femmes influentes, êtes-vous plutôt engagez pour la mixité ou plutôt pour le féminisme ?

Lorsque nous avons posé cette question à ces femmes entrepreneuses, toutes les réponses convergent vers une mixité au sein de l'entreprise. Nelly Meunier se déclare "engagée pour que tout le monde ait les mêmes chances quelque soit le background et le genre." C'est avec assurance que Carole Rennuci répond " je n'aime pas cocher les cases et être enfermées dans telle ou telle rubrique. Je crois en la force de la démonstration. Ce que tu fais indique ce que tu es, en tout cas c'est cette dynamique qui me parle."

Lauren Dannay essaie de contribuer à son échelle, dès que possible : "partager ce que j'ai pu apprendre au cours de ma jeune expérience d'entrepreneure, en échangeant directement avec des entrepreneur(e)s ou au cours d'interventions publiques sur le sujet ou d'associations/initiatives. L'écosystème se structure toujours davantage pour accompagner les femmes qui souhaitent se lancer dans l'entrepreneuriat. Je crois fondamentalement dans la notion d'inclusion et de mixité globale parce qu'elle est vitale à l'équilibre sociétal et à la création de valeur".

Un point de vue différent de Nicole Tonelle, influenceuse senior et directrice du blog : Belles et bien dans votre peau qui ajoute que "le féminisme est important pour régler ce problème de mixité". Marie Eloy va dans ce sens "C'est ce qui m'anime au quotidien. C'est arrivé progressivement. Je n'avais pas conscience de l'importance des inégalités, notamment économiques, pendant longtemps. Pourquoi? qui veut d'une société inégale? L'égalité est au bénéfice de toutes et de tous."

Si vous deviez donner un conseil à des femmes qui souhaitent se lancer demain dans la création de leur entreprise ou qui souhaitent gravir les échelons dans une société, que leur diriez-vous ?

Afin d'avoir plusieurs visions, voici les réponses de nos femmes entrepreneuses :

  • "Cela peut paraître tout simple, mais je lui dirais de suivre son instinct et de croire en elle et en son projet. Les barrières sont pour la plupart uniquement psychologiques et seules les questions que l'on se pose nous empêchent d'avancer. Il n'y a rien de pire que les regrets, alors testez, quitte à échouer. Avoir peur de se lancer est normal, la confiance en soi se construit tout au long de sa vie au gré des rencontres et de son travail. Toute expérience sera forcément riche d'enseignement." - Lauren Dannay
  • "Croire en son projet et en sa force. Ne pas se laisser démonter par qui que ce soit. Foncez"- Nicole Tonnelle :
  • "De ne pas lâcher ses rêves pour qu'ils deviennent réalité, qu'il y aura toujours une bonne raison de s'arrêter, il y a aura toujours des obstacles à franchir, il y aura toujours des moments durs, mais c'est la vie, ce n'est pas un long fleuve tranquille d'entreprendre. La détermination est la clé. Il ne faut surtout pas laisser les autres dicter son chemin. Il faut savoir écouter, prendre conseil, mais à la fin, le seul décisionnaire c'est soi. Et comme j'ai toujours dit, il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne seront jamais critiqués." - Nelly Meunier
  • "Je lui demanderais de se poser la question de savoir pour quoi et pour qui elle le fait. Ce qui peut prendre un peu de temps. D'établir ensuite une balance bénéfice/risque... pour elle et sa famille. Et enfin de... FONCER, FONCER, FONCER !" - Carole Rennuci
  • "De s'entourer. Nous les femmes ressautons peu, souvent parce qu'on estime que c'est une perte de temps. C'est pourtant le collectif, l'entraide, l'énergie, l'intelligence collective qui vous vous aider à gravir les échelons que nous nous sommes fixés." - Marie Eloy 

Un grand merci à Carole, Lauren, Marie, Nelly et Nicole pour leur partage de vision, d'expérience et leur conseil.

A très bientôt,

L'équipe de COLIBREE Intergeneration

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK